NB Building Trades Call for Inquiry on Caraquet Shipyard

[:en]The New Brunswick Building Trades Unions are perplexed by Groupe Ocean’s claim that there is a shortage of qualified Electricians in the Province of New Brunswick. Further, using this as justification for having to move operations along with infrastructure paid for by the people of New Brunswick out of the province is a major disservice to our citizens. Within the Building Trades Unions in New Brunswick there are currently a minimum of 200 Red Seal licensed and qualified electricians available for employment; approximately 50 of them are within a 30-minute drive and would welcome the opportunity to work close to home in their province. This does not include the apprentices (our youth) who are available to be trained and given the chance to secure employment and stay in New Brunswick.

The New Brunswick tax payers invested substantial tax dollars in the refit of the shipyard with the promise of return on investment through providing highly skilled and good paying jobs in an economically challenged geographic area of New Brunswick. We commend and stand behind our current provincial government for its stance and for putting the best interest of all New Brunswickers in the forefront to ensure that the infrastructure bought and paid for by the New Brunswick taxpayer is not moved out of province along with the jobs, subsequent tax dollars and spinoffs that were promised by Groupe Ocean.

We respectfully call upon the NB Government to conduct a full inquiry into this matter and until such time as the inquiry is concluded consider, if possible, taking possession of the yard to ensure the infrastructure stays in New Brunswick.

-30-

About NBBTU:

Originally formed on May 25, 1971, the New Brunswick Building and Construction Trades Council is a non-profit umbrella organization representing 18 building trade unions across 14 construction trades around the province with more than 9,000 active members. More commonly known as the New Brunswick Building Trades, the Council is a forum for unions in the NB construction industry to develop a common front on issues affecting the sector, such as Industry Legislation, Occupational Health and Safety Leadership, Trades Pre-employment & Apprenticeship Training Standards, Labour Representation on numerous Industry/Government Boards and Commissions, Jurisdictional Assignment Mediation and an Industry Best Practices Exchange. Overall the Council works with both employer organizations and government to improve the working situation of our union members as well as all construction workers in the province of NB.  www.nbbctc.com[:fr]Les syndicats des métiers de la construction du Nouveau-Brunswick restent perplexes devant l’allégation du Groupe Océan concernant une prétendue pénurie d’électriciens qualifiés dans la province du Nouveau-Brunswick. L’utilisation de cet argument pour justifier le déménagement des opérations et des infrastructures, payées par les contribuables du Nouveau-Brunswick, à l’extérieur de la province porte ombrage à nos concitoyens. Les Métiers de la construction du Nouveau-Brunswick comptent aujourd’hui parmi ses membres au moins 200 électriciens qualifiés Sceau Rouge qui sont disponibles pour le travail ; environ 50 habitent à une distance de 30 minutes par voiture et accepteraient volontiers la possibilité de travailler dans leur province d’origine. Il faut ajouter à ce nombre nos apprentis (les jeunes), qui sont en formation et qui aimeraient également trouver des opportunités de travail et rester au Nouveau-Brunswick.

Les contribuables ont investi des sommes importantes pour la remise en état des chantiers navals avec la promesse d’un rendement sur leur investissement sous forme de création d’emplois hautement spécialisés dans une région du Nouveau-Brunswick économiquement défavorisée. Nous saluons et soutenons la position de notre gouvernement qui vise avant tout les meilleurs intérêts de nos concitoyens en s’opposant au déménagement à l’extérieur de la province d’infrastructures achetées et payées par les contribuables. Ce déménagement  impliquera non seulement la perte d’emplois, mais aussi la perte de revenus fiscaux et d’autres retombées promises par le Groupe Océan.

Nous demandons respectueusement que le gouvernement du Nouveau-Brunswick fasse enquête sur cette affaire et que, si possible, il prenne en possession les chantiers navals jusqu’à la conclusion de l’enquête afin que les infrastructures restent au Nouveau-Brunswick.

-30-

À propos des SMCNB :

Fondé le 25 mai 1971, le Conseil des Syndicats des métiers de la construction du Nouveau-Brunswick est une organisation parapluie qui représente 18 syndicats de la construction avec plus de 9 000 membres actifs. Plus connu sous le nom des Métiers de la construction du Nouveau-Brunswick, le Conseil est un forum où les syndicats de la construction peuvent développer un front commun sur les grands enjeux du secteur, comme les lois régissant l’industrie, santé et sécurité au travail, emploi préalable et apprentissage, normes du travail, représentation syndicale auprès de l’industrie/gouvernement, affectation juridictionnelle et médiation et l’échange de pratiques exemplaires. Le Conseil travaille avec  les organisations de l’industrie et celles du gouvernement pour améliorer les conditions de travail de ses membres ainsi que celles de tous les travailleurs de la construction au Nouveau-Brunswick.

www.nbbctc.com[:]

Construire des connexions