Labour Day: WE COUNT!

[:en]For many, Labour Day marks the end of summer and, like the school bell signals back to routines and homework for kids, it’s also a good reminder of the important work we have to do this fall. Labour Day presents an opportunity to recommit ourselves to fighting for working people; advocating for those who do not have access to the platforms that we do; levelling the playing field so everyone has a shot at earning a fair wage, going to work, making it home safely at the end of every shift, providing a decent living for their families and, realizing the promise of a secure retirement on the horizon.

When candidates show up at your door this fall, I would encourage each and every one of you to share your story, educate politicians on your trade and, pride yourselves in conveying the incredible amount of training and hard work it took for you to get there. It’s no easy task and, more often than not, you work in dangerous, dirty and, less than desirable climatic conditions. Let them know that investments in the skilled trades matter because the skilled trades build our country and, if we want to continue sustaining safe, secure, reliable infrastructure then, prioritizing the skilled trades is absolutely essential! Remind them that every union job creates seven spinoff jobs in the community and that building trades workers across Canada contribute over $30 million annually to philanthropic causes, such as new schools and stocking them with books; ensuring underprivileged children have access to sustenance – the breakfast and lunch programs we fund feed thousands of children every day, which enables them to learn; access to music programs for disadvantaged children; new operating room suites with the latest life-saving technology; the installation of automated external defibrillators (AED) in numerous classrooms throughout Canada; medical research and, charities that run the gamut from finding cures for cancer to providing hospice to those who are sick and a place to stay for their loved ones. Every citizen in Canada benefits from the work that our hands do, the work (and, sometimes disease) that our bodies endure and, the unparalleled generosity that streams from our hearts. We are the backbone of our Nation – over 500,000 voices strong and, together with our family and friends, produce a multiplier of three – WE COUNT!

This Labour Day, I want you to remind yourselves how important you are – you’ve made this country what it is today. Without you, no one would be able to go to work, things wouldn’t function properly and, all the comforts we enjoy and take for granted would go away. As your Director, I ask that you lead with the undisputable fact that we are, first and foremost, the most skilled and safest trades professionals and, it was us – organized labour – who were the first to advocate for and implement respectful workplace policies; and, the first to fight for the inclusion of employment equity plans in project labour agreements and for under-represented groups to have a place at the table.

Although Labour Day got its start in the streets of Toronto, at a time when machines and automation were replacing workers, immigration was on the rise and workers found themselves unable to speak out against deplorable working conditions, low wages and long work weeks without fear of reprisal, its foundation has been expounded upon and principles interwoven into the fabric of every jurisdiction in Canada – proof to the importance of and achievements possible through solidarity.  We count – and, how we demonstrate that is by voting – electing candidates who will support the things that matter to us! Our united voice has the power to make things better and, a collective win for us is a win for all. Don’t waste it – VOTE!

In solidarity,

Arlene Dunn,

Director, Canada’s Building Trades Unions[:fr]Pour beaucoup de personnes, la fête du Travail marque simplement la fin de l’été, la rentrée scolaire et la reprise du train quotidien. Mais ce congé est aussi un moment auspice qui nous permet de réfléchir aux travaux qui nous attendent cet automne. La fête du Travail nous offre l’occasion de renouveler notre engagement en faveur des gens qui travaillent ; des gens qui n’ont pas accès aux mêmes plateformes que nous ; c’est une occasion pour nous d’essayer d’uniformiser les règles du jeu afin que tous et toutes aient l’opportunité de gagner un salaire équitable, de travailler en sécurité et d’assurer un niveau de vie décent pour leurs familles et personnes à charge, le tout dans l’attente d’une retraite assurée à la fin de leur vie active.

Lorsque les candidats et les candidates aux élections viendront frapper à votre porte, je vous encourage tous à partager vos histoires afin de les sensibiliser sur l’importance de notre travail, le sérieux de notre formation, et l’ardeur de nos efforts. Notre tâche est loin d’être facile, car nous travaillons souvent dans des conditions dangereuses qui sont parfois très sales et très exigeantes sur le plan climatique. Nous devons expliquer à nos élus et à nos futurs élus  que les investissements dans les métiers spécialisés sont importants parce que les travailleurs spécialisés sont les personnes qui bâtissent le pays. Afin de maintenir la pérennité et la sécurité de nos infrastructures, il faut à tout prix prioriser les métiers spécialisés.  Expliquez-leur comment chaque emploi dans un métier spécialisé génère sept nouveaux emplois dans la collectivité ; que les membres des métiers spécialisés versent annuellement 30$ millions aux causes caritatives, comme les nouvelles écoles, l’acquisition de livres, les programmes de repas à l’école pour les enfants démunis qui aident à soutenir leur apprentissage et avancement ; des programmes de musique pour les enfants marginalisés ; de nouvelles salles opératoires munies de technologies avancées, l’installation de défibrillateurs externes automatisés (AED) dans beaucoup de salles de classe, le soutien de la recherche et d’associations de bénévoles ; la recherche de remèdes contre le cancer, la création de services d’hospice pour les malades et de foyers pour les personnes âgées. Tous les citoyens du Canada tirent profit du travail de nos mains, de nos fatigues corporelles (voire nos maladies) et de la générosité dont nos cœurs débordent. Nous sommes la colonne vertébrale du pays et représentons plus de 500 000 voix, lesquelles, lorsqu’elles sont associées à celles de nos proches et nos amis, peuvent être multipliées par un facteur de 3. NOUS JOUONS UN RÔLE IMPORTANT.

En cette fête du Travail, je vous invite à réfléchir à l’importance de notre rôle. Sans vous, personne ne jouirait d’un lieu de travail sécuritaire, nos systèmes seraient constamment en panne et nos acquis disparaîtraient rapidement. En ma capacité de directrice, je vous demande de présenter comme argument principal notre réputation d’être les professionnels du travail les plus spécialisés et les plus sécuritaires. Nous les membres du mouvement syndical avons toujours préconisé l’adoption de politiques de travail axées sur le respect ; l’inclusion de plans d’équité dans nos conventions collectives de projet ; et la défense de groupes sous-représentés aux tables de négociations.

La fête du Travail a vu le jour dans les rues de Toronto à l’époque où les machines et l’automatisation commençaient à remplacer le travail humain; les immigrants arrivaient en grand nombre; les travailleurs n’avaient guère l’occasion  de dénoncer la brutalité des conditions de travail, les faibles salaires et les longues heures par crainte de représailles. Les principes fondateurs du syndicalisme sont désormais enchâssés dans l’ensemble de nos institutions. Ces principes constituent la preuve de l’importance de notre travail et de la solidarité sur laquelle reposent toutes nos réalisations. Notre voix est importante et pour cela nous devons voter pour les politiciens qui soutiennent les choses qui sont importantes pour nous ! Nous devons unir nos noix parce que c’est ainsi que nous pourrons rendre les choses meilleures. Ce sera une victoire collective pour nous tous ! Ne perdez surtout pas cette occasion et allez VOTER ![:]

Construire des connexions