Government of Canada steps up for National Interest

[:en]

OTTAWA, May 29, 2018 /CNW/ – The Government of Canada has stepped up for one of Canada’s major industries — this is a nation building exercise of the highest order.  It parallels the recent bailout of the auto industry, the railways, the first Trans-Canada Pipeline and other such undertakings. “Today’s actions by the Government of Canada shows true leadership, courage and vision,” says Robert Blakely, Chief Canadian Officer of Canada’sBuilding Trades Unions.

The Government of Alberta has also stepped up and deserves praise as well; they have a more immediate interest but not a lesser interest. It is worthy of note that the present Alberta government has put the interest of its citizens beyond the interest of their political ideological ‘partners’, that stance takes great conviction and strong resolute leadership.

“These governments have invested in Canada and they deserve praise for doing so, the pipeline system that they have stepped into ought make money in any event and there ought to be suitors to purchase the assets at a fair market price.This means the tax payer will not to be on the ‘hook’,” states Blakely.

The Kinder Morgan Project transports raw bitumen to tidewater; a definite plus for an industry that has suffered from having only one customer. The ownership by Canada may open prospects for the upgrading or further processing of some or all of that bitumen in Canada. “That would be a boon to jobs for high skilled trades in Canada and create opportunities for apprenticeships and great careers in communities along the right-of-way.  It is high time that those communities got to share in the bright future that energy jobs can create. Perhaps this prospect will stir the Government of British Columbia to rethink its opposition and to try and help in creating great jobs here in Canada,” continues Blakely.

Canada’s Building Trades Unions are prepared to offer the best trained, world class talent that it has in its ranks to support the success of the Trans Mountain System Expansion. “CBTU has a proven track record in building Canada’s infrastructure. If given the opportunity on Trans Mountain Expansion Project, we will prove once again that Canada’s Building Trades Unions are true nation builders,” says Blakely.

Canada’s Building Trades Unions reiterates that the project was approved in a rigorous and lengthy process. There is a critical need for certainty in process to ensure that the world knows that Canada is open for business, including our burgeoning energy sector. “Today, the Government of Canadahas clearly demonstrated that our country is open for business and the CBTU applauds this initiative,” concludes Robert Blakely.

About CBTU

The North America-wide Building Trades coordinates activities and provides resources to 15 affiliated trade unions in the construction, maintenance and fabrication industries. In Canada, CBTU represents 500,000 skilled trades workers.

SOURCE Building & Construction Trades Department, AFL-CIO

For further information: Donald Arseneault, Government Relations Manager, Cell: (613) 558-0653, darseneault@cbtu.pinkrobot.dev

[:fr]

OTTAWA, le 29 mai 2018 /CNW/ – Le gouvernement du Canada a intensifié ses activités pour l’une des principales industries du Canada—il s’agit d’un exercice de construction de l’ordre national le plus élevé. Il est parallèle au renflouement récent de l’industrie automobile, des chemins de fer, du premier pipeline de Trans-Canada et d’autres initiatives de ce type. « Les mesures prises aujourd’hui par le gouvernement du Canada témoignent d’un leadership, d’un courage et d’une vision véritable », explique Robert Blakely, Chef des opérations des Syndicats de la construction du Canada.

Le gouvernement de l’Alberta mérite également des éloges; ils ont un intérêt plus immédiat, mais pas un intérêt moindre. Il convient de noter que l’actuel gouvernement de l’Alberta a mis l’intérêt de ses citoyens au-delà de l’intérêt de leurs partenaires idéologiques politiques, une telle position prend une grande conviction et un leadership fort résolu.

« Ces gouvernements ont investi au Canada et méritent d’être félicités pour le faire, le système dans lequel ils sont entrés devrait faire de l’argent en tout état de cause et il devrait y avoir des prétendants pour acheter les actifs à un juste prix du marché. Cela signifie que le contribuable ne sera pas sur le « crochet », déclare Blakely.

Le projet Kinder Morgan transporte du bitume brut en marée; un avantage certain pour une industrie qui a souffert d’avoir un seul client. La propriété du Canada peut ouvrir des perspectives pour l’amélioration ou la transformation de tout ou partie de ce bitume au Canada. « Ce serait une aubaine pour les emplois de métiers hautement qualifiés au Canada et de créer des possibilités d’apprentissage et de grandes carrières dans les collectivités le long de l’emprise. Il est grand temps que ces communautés se partagent l’avenir prometteur que les emplois énergétiques peuvent créer. Peut-être cette perspective remuera-t-elle le gouvernement de la Colombie-Britannique à repenser son opposition et à essayer d’aider à créer de grands emplois ici au Canada, poursuit Blakely.

Les Syndicats de la construction du Canada sont prêts à offrir le talent de classe mondiale le mieux formé qu’il a dans ses rangs pour soutenir le succès de l’expansion du système Trans Mountain. « Le SMCC a fait ses preuves dans la construction de l’infrastructure du Canada. Si on leur donne l’occasion de réaliser le projet d’expansion de la Trans Mountain, nous prouverons une fois de plus que les Syndicats des travailleurs du Canada sont de véritables bâtisseurs de la nation », dit Blakely.

Les Syndicats des métiers de la construction du Canada réaffirment que le projet a été approuvé dans un processus rigoureux et long. Il y a un besoin crucial de certitude dans le processus pour faire en sorte que le monde sache que le Canada est ouvert aux affaires, y compris notre secteur de l’énergie en plein essor.  « Aujourd’hui, le gouvernement du Canada a clairement démontré que notre pays est ouvert aux affaires et le SMCC applaudit cette initiative », conclut Robert Blakely.

À propos de CBTU

Le Syndicat des métiers du bâtiment à l’échelle nord-américaine coordonne les activités et fournissent des ressources à 15 syndicats affiliés dans les industries de la construction, de l’entretien et de la fabrication. Au Canada, SMCC représente 500 000 travailleurs spécialisés.

SOURCE Département des métiers de la construction, FAT-COI

Renseignements : Donald Arseneault, Directeur des relations gouvernementales, Cell: (613) 558-0653, darseneault@cbtu.pinkrobot.dev

[:]

Construire des connexions