CBTU Supports Minister Hadju’s Challenge to Senate Amendments of C-4

[:en]OTTAWA, May 8, 2017 /CNW/ – Canada’s Building Trades Unions (CBTU) support the motion to reject the Senate’s amendments to Bill C-4, tabled by the Honorable Patty Hajdu, Minister of Employment, Workforce Development and Labour. Bill C-4 was one of the first items of legislation introduced by the Trudeau government, repealing legislation from the prior session’s Bill C-377 and Bill C-525. Bob Blakely, CBTU Chief Operating Officer, noted that, “the unfortunate appending of amendments to Bill C-4 contradicts the spirit of the original legislation, which was designed to restore the balance in labour relations.”

The Trudeau government understood that C-377 was punitive legislation which was ideologically driven and not good public policy. The repeal legislation, passed by the House of Commons this past October, was welcomed by CBTU at the time.

Robert Kucheran, Chairman of the Canadian Executive Board of CBTU and General Vice President of the International Union of Painters and Allied Trades (IUPAT), says “while we of course understand the nature of the process, and the independence of the Senate, we hope that those two houses will be able to reach agreement on a piece of legislation that will do the right thing by our members and all middle class, working families.”

The passage of C-4, in its original form, would ensure that CBTU could continue to represent the interests of skilled trades workers across Canada and help grow Canada’s economy.

About CBTU
Canada’s Building Trades Unions is an alliance of 15 building and construction unions that represent a membership of more than 500,000 skilled tradespeople across Canada.

 

SOURCE Building & Construction Trades Department, AFL-CIO [:fr]OTTAWA, le 8 mai 2017 /CNW/ – Les Syndicats des métiers de la construction du Canada (SMCC) appuient la motion déposée par l’honorable Patty Hajdu, ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’oeuvre et du Travail, visant à rejeter les amendements apportés par le Sénat au projet de loi C-4. Le projet de loi C-4 a été l’une des premières mesures législatives mises en place par le gouvernement Trudeau, abrogeant les dispositions législatives des projets de loi C-377 et C-525 du gouvernement précédent. Bob Blakely, chef des opérations canadiennes des SMCC, a fait remarquer que « ces modifications regrettables viennent contredire l’esprit du projet de loi C-4 dans sa forme originale, qui devait rétablir l’équilibre dans les relations de travail. »

Le gouvernement Trudeau a compris que le projet de loi C-377 était une mesure législative punitive purement idéologique qui n’était pas d’intérêt public. Abrogeant cette mesure, le projet de loi adopté par la Chambre des communes en octobre dernier avait d’abord été bien accueilli par les SMCC.

Robert Kucheran, vice-président général de l’Union internationale des peintres et métiers connexes (UIPMC), a mentionné ce qui suit : « Même si nous comprenons la nature du processus et reconnaissons l’indépendance du Sénat, nous espérons que les deux chambres parviendront à élaborer ensemble une mesure législative qui agira dans l’intérêt de nos membres, de la classe moyenne et des familles de travailleurs. »

L’adoption du projet de loi C-4 dans sa forme originale permettrait aux SMCC de continuer à représenter les intérêts des travailleurs de métier qualifiés partout au Canada et de favoriser la croissance économique au pays.

SMCC
Les Syndicats des métiers de la construction du Canada coordonnent les activités de 15 syndicats des secteurs du bâtiment et de la construction, qui représentent plus de 500 000 travailleurs spécialisés au Canada.

 

SOURCE Département des métiers de la construction, FAT-COI [:]

Construire des connexions