CBTU Response to Throne Speech

[:en]

Canada’s Building Trades Unions (CBTU) has issued the following statement in response to the Federal Government’s Throne Speech:

 

 

Canada’s Building Trades Unions is pleased with the support demonstrated for Canada’s middle class in the throne speech.  A clear path forward to progress our country is one that balances our climate change goals to protect our children’s future while demonstrating a clear understanding of our energy needs. CBTU believes in a Canada that looks after our seniors; a Canada that understands the gravity of the opioid crisis and moves forward on a strategy to address it;  a Canada that moves ahead on a national pharmacare program to ensure Canadians don’t have to choose between buying food or buying the medication they need; and a Canada that develops our resources in a way that protects the environment while creating Canadian jobs to bolster our economy. We need to move forward on public infrastructure projects that improve our communities with more than just bricks and mortar, but that also tie community benefits agreements with publicly spent money to ensure our tax dollars not only build buildings, but create space for underrepresented groups to start an apprenticeship to work on those projects. We need a commitment from the federal government to ensure a comprehensive strategy on the legacy of asbestos, which includes things like a national asbestos agency and a mesothelioma patient registry, created to save the lives of workers for generations to come.   

CBTU is committed to continuing to work closely with the federal government on all of these issues, while we continue to represent the voices of over half a million organized skilled trades members across Canada.

Arlene Dunn, Director

Canada’s Building Trades Unions

 [:fr]

Les Syndicats des métiers de la construction du Canada (SMCC) ont réagi au discours du Trône en publiant la déclaration suivante :

 

 

Les Syndicats des métiers de la construction du Canada accueillent favorablement l’appui manifesté envers la classe moyenne énoncé dans le discours du Trône.  Par ailleurs, selon les SMCC, le parcours le plus direct menant au progrès pour notre pays est sans doute celui qui établit l’équilibre entre nos objectifs en matière de changement climatique pour protéger l’avenir de nos enfants et une vision claire de nos besoins énergétiques.  Les SMCC croient dans un Canada qui s’occupe de ses aînés ; dans un Canada qui comprend la gravité de la crise des opioïdes et qui va de l’avant avec une stratégie pour lutter contre cette crise ; dans un Canada qui continue de promouvoir un régime national d’assurance-médicaments pour faire en sorte que les Canadiens ne soient pas obligés de choisir entre l’achat de nourriture et l’achat de médicaments dont ils besoin ; et dans un Canada qui développe ses ressources de façon à protéger l’environnement tout en créant des emplois pour stimuler l’économie de notre pays.  Pour améliorer nos communautés, nous devons aller de l’avant avec les projets d’infrastructures publiques qui, loin de se limiter à la pose de briques et de mortier, établissent des liens étroits entre les accords de retombées communautaires et les dépenses publiques.  L’argent des contribuables doit servir non seulement à construire des édifices, mais aussi à créer un espace pour les groupes sous-représentés qui peuvent s’intégrer au programme d’apprentissage pour travailler sur ces projets.  Pour protéger la vie des travailleurs pour les générations à venir, nous demandons au gouvernement fédéral de s’engager à élaborer une stratégie globale sur les séquelles laissées par l’amiante, incluant un registre de patients sur le mésothéliome.

 

Les SMCC sont déterminés à poursuivre leur travail en étroite collaboration avec le gouvernement fédéral sur l’ensemble de ces enjeux afin de mieux représenter les 500 000 travailleurs syndiqués spécialisés à travers le Canada.

 

Arlene Dunn, directrice, les Syndicats des métiers de la construction[:]

Construire des connexions