CBTU Calls on Federal Government to Approve Teck’s Frontier Oil Sands Project

[:en]Canada’s Building Trades Unions (CBTU) has sent a formal request to the Minister of Environment and Climate Change, the Honourable Jonathan Wilkinson, encouraging the approval of Teck Resources Ltd. Frontier Project in Northern Alberta.

“The construction of Frontier is expected to put 7,000 skilled tradespeople to work, with 2,500 employed in its operation,” said Robert Kucheran, Chairman of Canada’s Building Trades Unions.

Sean McGarvey, President of North America’s Building Trades Unions said the project is expected to produce 260,000 barrels per day and generate billions in revenue for both the federal and Alberta governments. “Federal approval will signal Canada wants to continue producing safe, secure and reliable energy and help get Canada’s economy back on track, ensuring good, family-sustaining jobs for thousands of Canadians.”

Approximately $70-billion in government revenues are expected, with roughly $55-billion in royalties and taxes for Alberta, and $12-billion in federal income and capital taxes.

“Teck has demonstrated their commitment to the environment and local community of Fort McKay where the project is set to take place,” continued Kucheran. “Through more than 10 years of consultations, it has ensured the strictest of protections will be implemented to ensure both environment and wildlife are protected, and communities are involved. We recently saw the benefits of these consultations come to play with agreements reached between Teck and 14 Indigenous communities in the project area; a strong indicator of support in the Fort McKay community.”

A final decision on the project is expected by February 28, 2020.[:fr]Les Syndicats des métiers de la construction du Canada (SMCC) ont envoyé une demande formelle au ministre de l’Environnement et du Changement climatique, L’honorable Jonathan Wilkinson, pour appuyer l’autorisation du projet Frontier de Teck Resources ltée dans le nord de l’Alberta.

« La construction liée au projet Frontier devrait générer 7 000 emplois pour des travailleurs qualifiés, dont 2 500 seraient liés à l’exploitation », a affirmé Robert Kucheran, président des Syndicats des métiers de la construction du Canada.

Sean McGarvey, président des Syndicats des métiers de la construction de l’Amérique du Nord a indiqué que le projet devrait produire 260 000 barils par jour et générer des milliards de dollars de revenus pour le gouvernement fédéral et celui de l’Alberta. « L’autorisation fédérale signifiera que le Canada souhaite poursuivre la production sécuritaire et fiable d’énergie et aidera la reprise économique du pays tout en offrant à des milliers de Canadiens des emplois permettant de faire vivre leurs familles. »

On anticipe environ 70 milliards $ de revenus gouvernementaux, dont approximativement 55 milliards $ de redevances et d’impôts pour l’Alberta et 12 milliards $ de revenu fédéral et d’impôts sur le capital.

« Teck a démontré son engagement sur le plan environnemental et communautaire à Fort McKay où le projet devrait se concrétiser », a poursuivi Kucheran. « Par l’entremise de consultations pendant plus de 10 ans, l’entreprise appliquera les mesures les plus strictes pour assurer la protection de l’environnement et de la faune et la participation communautaire. Nous avons constaté récemment les bienfaits de ces consultations avec les ententes entre Teck et 14 communautés autochtones dans la région touchée par le projet, soit un indicateur robuste de l’appui au projet dans la collectivité de Fort McKay. »

On s’attend à ce que le gouvernement annonce sa décision quant au projet d’ici le 28 février 2020.[:]

Construire des connexions