CBTU applauds the passage of Bill C-4 through the House of Commons

[:en]OTTAWAOct. 20, 2016 /CNW/ – Canada’s Building Trades Unions (CBTU) are very pleased with the successful passage of Bill C-4 through the House of Commons, repealing legislation from the prior session’s Bill C-377 and Bill C-525. Bob Blakely, CBTU Chief Operating Officer, noted that, “this legislation reflects this government’s understanding of the importance of the role that Unions play in the middle class workforce in Canada. We are pleased this was one of the first pieces of Government legislation introduced in the 42nd Parliament.”

Bill C-4 undoes two bills that upset the balance in labour relations. The passage of C-4 through the House of Commons is the right thing to do for middle class Canadians.

Prime Minister Justin Trudeau and ESDC Minister MaryAnn Mihychuck understand that C-377 was punitive legislation which was ideologically driven and not good public policy. CBTU looks forward to working with the Senate to reach the same understandings and the eventual passage of C-4 through that distinguished body and Royal Assent in due course.

Robert Kucheran, Chairman of the Canadian Executive Board of CBTU and General Vice President of the International Union of Painters and Allied Trades (IUPAT), says “this is an important step in the legislative process and we look forward to working with Senate.”

The passage of C-4 will ensure that CBTU can continue to represent the interests of skilled trades workers across Canada and help grow Canada’s economy.

About CBTU
Canada’s Building Trades Unions is an alliance of 14 building and construction unions that represent a membership of more than 500,000 skilled tradespeople across Canada.

 

SOURCE Building & Construction Trades Department, AFL-CIO [:fr]OTTAWA, le 20 oct. 2016 /CNW/ – Les Syndicats des métiers de la construction du Canada (SMCC) se réjouissent de l’adoption par la Chambre des Communes du projet de loi C-4 qui permet d’abroger les projets de loi C-377 et C-525 de la session précédente. Bob Blakely, chef de l’exploitation des SMCC, a noté que « ce projet de loi démontre que le gouvernement du Canada comprend bien l’importance du rôle joué par les syndicats dans la main-d’œuvre de classe moyenne au Canada. Nous sommes ravis de voir que ce projet a été l’un des premiers textes législatifs du gouvernement présenté à la 42e législature. »

Le projet de loi C-4 annule deux projets de loi qui compromettaient l’équilibre dans les relations de travail. L’adoption du projet de loi C-4 par la Chambre des Communes était la chose à faire pour la classe moyenne canadienne.

Le premier ministre, Justin Trudeau, et la ministre de l’Emploi et du Développement social Canada, MaryAnn Mihychuck, savaient que le projet de loi C-377 représentait une mesure législative punitive purement idéologique, qui n’était pas  d’intérêt public. Les SMCC sont impatients de collaborer avec le Sénat pour trouver un terrain d’entente et voir l’adoption finale du projet de loi C-4 par la Chambre haute et l’obtention de la sanction royale en temps utile.

Selon Robert Kucheran, président du conseil exécutif des SMCC et vice-président général de l’International Union of Painters and Allied Trades (IUPAT),« il s’agit d’une étape importante dans le processus législatif, et nous sommes impatients de collaborer avec le Sénat ».

L’adoption du projet de loi C-4  permettra aux SMCC de continuer à représenter les intérêts des travailleurs qualifiés partout au Canada et de favoriser la croissance économique au Canada.

Les SMCC
Les Syndicats des métiers de la construction du Canada coordonnent les activités de 14 syndicats affiliés aux secteurs du bâtiment et de la construction qui représentent plus de 500 000 travailleurs spécialisés au Canada.

 

SOURCE Département des métiers de la construction, FAT-COI [:]

Construire des connexions