Canadian Building Trades Unions Calling on Prime Minister Trudeau to Bring Stakeholders to the Table

[:en]

OTTAWA, April 10, 2018 /CNW/ – The Canadian Building Trades Unions are calling on Prime Minister Justin Trudeau to hold an emergency meeting by bringing the Kinder Morgan Pipeline stakeholders to the table.

Earlier this week, the future of Trans Mountain pipeline expansion was cast in doubt as Kinder Morgan Canada suspended all non-essential activities and related spending on the project in the face of mounting opposition in British Columbia.

“The last several months has seen unfortunate statements and behavior by certain individuals and this project is too important to our country and our economy to see this happen,” says Robert Blakely, COO of the Canadian Building Trades Unions.  “That is why, it is far time, that Prime Minister Justin Trudeau calls on Premier of British Columbia, the Premier of Alberta, CEO of Kinder Morgan Canada, and all other relevant stakeholder, at the same table and move this project forward in a positive way for Canada, once and for all,” continues Blakely.

Kinder Morgan Canada said it will consult with various stakeholders to try and reach an agreement by May 31 that might allow the project to proceed, adding it needs clarity on its ability in doing construction in B.C. and protect its shareholders.  “The Canadian Building Trades Unions, who represents over 500,000 construction trade workers in Canada, was never included by Kinder Morgan Canada, but wants this project to move forward for the betterment of Canada and its economy,” says Blakely.

“Every day that goes by without commencement of the project is further delay, more cost, and the possibility of the cancellation of the Trans Mountain pipeline and that is why we feel strongly that Prime Minister Justin Trudeau needs to show leadership on this file,” concludes Blakely.

About CBTU
The North America-wide Building Trades coordinates activities and provides resources to 15 affiliated trade unions in the construction, maintenance and fabrication industries. In Canada, CBTU represents 500,000 skilled trades workers.

SOURCE Building & Construction Trades Department, AFL-CIO

[:fr]

OTTAWA, le 10 avril 2018 /CNW/ – Les Syndicats des métiers de la construction du Canada pressent le premier ministre Justin Trudeau d’organiser une rencontre d’urgence afin de réunir les parties concernées par le projet d’oléoduc de Kinder Morgan.

Plus tôt cette semaine, le prolongement prévu de l’oléoduc Trans Mountain a été mis en doute, alors que Kinder Morgan Canada suspendait toutes les activités non essentielles et les dépenses connexes du projet, en raison de l’opposition croissante en Colombie-Britannique.

« Les derniers mois ont été marqués par des déclarations et des gestes regrettables de certaines personnes, et ce projet revêt trop d’importance pour notre pays et notre économie pour rester les bras croisés, a fait valoir Robert Blakely, chef des opérations des Syndicats des métiers de la construction du Canada. Il est donc grand temps que le premier ministre Justin Trudeau invite les premiers ministres de la Colombie-Britannique et de l’Alberta, le chef de la direction de Kinder Morgan Canada et toutes les autres parties concernées à se réunir et à faire avancer ce projet de manière positive pour le Canada, une bonne fois pour toutes. »

Kinder Morgan Canada entend consulter les divers intervenants pour tenter de parvenir, d’ici le 31 mai, à un accord qui assurerait la réalisation du projet, et souhaite en outre établir clairement sa capacité d’effectuer des travaux de construction en Colombie-Britannique et de protéger ses actionnaires. « Même si Kinder Morgan Canada ne leur a jamais demandé d’y contribuer, les Syndicats des métiers de la construction du Canada, qui représentent plus de 500 000 travailleurs de la construction, veulent que ce projet aille de l’avant pour le bien du Canada et de son économie », a souligné M. Blakely.

« Chaque jour qui passe sans que le projet commence se traduit par plus de retards, plus de coûts, et augmente la possibilité d’abandon du projet de l’oléoduc Trans Mountain, c’est pourquoi nous croyons fermement que le premier ministre Justin Trudeau doit faire preuve de leadership dans ce dossier », a-t-il conclut.

SMCC

Le Département des métiers de la construction à l’échelle nord-américaine coordonne les activités de 15 syndicats affiliés du secteur de la construction, de l’entretien et de la fabrication et leur fournit des ressources. Au Canada, les SMCC représentent 500 000 travailleurs qualifiés.

[:]

Construire des connexions