Canada’s Building Trades Unions Pleased with Federal Announcement for Pension Relief

[:en]Canada’s Building Trades Unions (CBTU) are pleased with the Government of Canada’s announcement to provide relief on federally regulated pensions, in the form of a moratorium on solvency payment requirements for defined benefit plans, through the remainder of 2020.

Leaders of Canada’s Building Trades Unions have been urging government to consider the negative consequences felt by pensions from the widespread impact of the COVID-19 situation and see the actions taken by the Federal Government as an important step forward.

“Canada’s Building Trades Unions have been speaking with government on behalf of Building Trades members to communicate the effect of COVID-19 on them and their families – and the health of our pension plans is one area that affects not only our current members but our many retirees,” said Robert Kucheran, Chairman, Canada’s Building Trades Unions. “This welcomed federal action is a good start and it is now important that provincial councils work closely with the provinces to get similar legislation enacted for multi-employer pension plans across the country.”

“Multi-employer pension plans, utilized by many Building Trades affiliates, have taken a significant hit due to the uncertainties amid the rapid progression of COVID-19, coupled with solvency legislation that puts additional stress on these plans. A single-employer plan is funded by one employer – therefore it’s important to have a solvency funding plan in place. However, Building Trade plans are multi-employer pension plans – in which thousands of employers pay into the pensions and should not be subject to onerous solvency funding plans,” said Joseph Mancinelli, LiUNA International Vice President and Regional Manager of Central and Eastern Canada.  “We are encouraged by the announcement from the Federal Government and will continue to work with the provinces to address inadequate pension solvency legislation across the country to take necessary steps forward in making this a permanent solution.”[:fr]Les Syndicats des métiers de la construction du Canada (SMCC) ont accueilli favorablement l’annonce du gouvernement du Canada concernant l’adoption d’une mesure d’allègement règlementaire pour les régimes de retraite à prestations déterminées sous règlementation fédérale, une mesure qui restera en vigueur jusqu’à la fin de l’année 2020.

Depuis un certain temps, les dirigeants des Syndicats des métiers de la construction du Canada demandaient au gouvernement de prendre en considération les impacts négatifs sur les régimes de retraite dans le contexte de la pandémie de la COVID-19.  Ils voient dans la mesure annoncée par le gouvernement fédéral une avancée importante.

« Les Syndicats des métiers de la construction ont été en pourparlers constants avec le gouvernement au nom des membres des métiers de la construction afin de mettre en lumière les conséquences de la COVID-19 sur les membres et sur leurs familles – et la solvabilité de nos régimes de retraite est un sujet préoccupant non seulement pour nos membres actuels, mais aussi pour nos retraités », a précisé Robert Kucheran, président des Syndicats des métiers de la construction du Canada.  « C’est une décision heureuse du gouvernement fédéral et c’est un bon départ.  Maintenant il est important que les conseils provinciaux travaillent en collaboration étroite avec les gouvernements provinciaux afin de faire adopter des mesures semblables pour les régimes de retraite  multi employeurs qui existent à travers le pays. »

« Un grand nombre de nos syndicats affiliés dans  les Métiers de la construction utilisent des régimes de retraite multi employeurs ; ces régimes ont subi des pertes importantes en raison du climat d’incertitude créé par la rapide progression de la COVID-19, une situation qui s’ajoute à la nouvelle loi sur la solvabilité qui augmente le stress sur ces régimes.  Un régime à employeur unique est financé par un seul employeur – en conséquence il est important d’avoir un plan pour assurer la solvabilité du régime. Cependant, les régimes de retraite des Métiers de la construction sont des régimes de retraite multi employeurs – en vertu desquels des milliers d’employeurs versent des contributions et ceux-ci devraient être exonérés des plans de financement de la solvabilité », a ajouté Joseph Mancinelli, vice-président et directeur de l’Union internationale des travailleurs d’Amérique du Nord (LiUNA International) pour le Centre et l’Est du Canada.  « Nous jugeons encourageante l’annonce du gouvernement fédéral et nous continuons de travailler avec les provinces afin de faire adopter des lois équitables pour assurer une solvabilité suffisante des régimes de retraite.  Nous interviendrons partout au pays et prendrons les mesures nécessaires afin de rendre cette solution permanente. »[:]

Construire des connexions