Canada’s Building Trades Unions applaud Energy East for Historic MOU

[:en]OTTAWAJuly 14, 2016 /CNW/ – Canada’s Building Trades Unions (CBTU) welcomes TransCanada’s signing of a Memorandum of Understanding with the Pipeline Contractors Association of Canada and the Pipeline Crafts. With this MOU, TransCanada demonstrates its commitment to hiring members of the four Union Partners of PLCAC: The United Association of Journeymen and Apprentices of the Plumbing and Pipefitting Industry of the United States and Canada (UA), International Union of Operating Engineers (IUOE), Labourers International Union of North America (LiUNA) and Teamsters Canada.

“This MOU signing is very significant for TransCanada,” said Russ Girling, TransCanada’s President and Chief Executive Officer. “We are committed to hiring the best workers this country has to offer for the over 14,000 jobs Energy East will create annually across Canada during the nine years it will take to develop and build the pipeline. And above all, we are committed to ensuring Energy East is built safely.

Speaking on behalf of CBTU, Canadian Director Robert Blakely said: “Our membership, half a million strong across the country, is looking forward to this project. This MOU demonstrates a commitment to the men and women who build Canada. The Energy East Project will be an important employer once this project is approved and today shows the intensity with which our members are following the process. Canadians, now more than ever, need to know that the pipeline jobs and the construction jobs of this utility are not the primary employment opportunity – the jobs in the extraction and upgrading facilities in the West and in the refineries and other facilities in the East are long term, high skilled well-paying jobs for large numbers of Canadians.”

“Pipeline construction work requires a large number of highly skilled workers, which in turn creates high paying jobs for Canadians,” said Joe Mancinelli, International Vice-president of LiUNA. “A project of Energy East’s magnitude can generate the annual income for a worker and his or her family. This MOU to work on Energy East provides our members across the country and across the pipeline route with an opportunity to contribute to a monumental project for this country that will help restore the strength of the middle class.”

CBTU notes that the Energy East project still has additional reviews to undergo before final approval. It is our hope that those reviews commence quickly and be completed expeditiously, albeit with care, in order to get our members to work.

Canada’s Building Trades Unions is an alliance of 14 building and construction unions that represent a membership of more than 500,000 skilled tradespeople across Canada.

 

SOURCE Building & Construction Trades Department, AFL-CIO [:fr]OTTAWA, le 14 juill. 2016 /CNW/ – Les Syndicats des métiers de la construction du Canada (SMCC) se réjouissent de la signature par TransCanada d’un protocole d’entente avec la Pipeline Contractors Association of Canada (PLCAC) et les syndicats des métiers du secteur pipelinier. Par ce protocole d’entente, TransCanada démontre son engagement à embaucher des membres des quatre partenaires syndicaux de la PLCAC : l’Association unie des compagnons et apprentis de l’industrie de la plomberie et de la tuyauterie des États-Unis et du Canada (A.U.), l’Union internationale des opérateurs-ingénieurs (IUOE), l’Union internationale des journaliers d’Amérique du Nord (UIJAN) et Teamsters Canada.

« Ce protocole d’entente est très important pour TransCanada, a commenté Russ Girling, président et chef de la direction de TransCanada. Nous nous sommes engagés à embaucher les meilleurs travailleurs au pays pour combler les emplois, au nombre de plus de 14 000, que créera annuellement le projet d’oléoduc Énergie Est durant les neuf années requises pour sa conception et sa construction. Surtout, nous nous sommes engagés à faire en sorte que l’oléoduc Énergie Est soit construit en toute sécurité. »

S’exprimant au nom des SMCC, le directeur des affaires canadiennes, Robert Blakely a déclaré : « Nos membres de tout le pays, soit un demi-million d’ouvriers, attendent avec intérêt la réalisation de ce projet. Ce protocole d’entente démontre un engagement envers les femmes et les hommes qui bâtissent le Canada. Le projet Énergie Est sera un important employeur lorsqu’il sera approuvé et nous avons constaté aujourd’hui l’intensité avec laquelle nos membres suivent ce processus. Plus que jamais, les Canadiens ont besoin de savoir que ces emplois dans le secteur pipelinier et dans la construction ne représentent qu’une partie des occasions d’emploi à venir. Les emplois dans les installations d’extraction et de valorisation dans l’Ouest du pays, et dans les raffineries et autres installations dans l’Est constitueront pour de nombreux Canadiens des emplois à long terme, hautement qualifiés et bien payés. »

« Les travaux de construction de pipelines nécessitent un grand nombre de travailleurs hautement qualifiés, ce qui mène à la création d’emplois bien rémunérés pour les Canadiens, a souligné Joe Mancinelli, vice-président international de l’UIJAN. Un projet de l’envergure d’Énergie Est peut générer un revenu annuel pour les travailleurs et leur famille. Ce protocole d’entente au sujet des emplois liés à Énergie Est donne à nos membres de tout le pays et sur le trajet de l’oléoduc une occasion de participer à un projet colossal pour leur pays, qui aidera à rétablir la solidité de la classe moyenne. »

Les SMCC rappellent que le projet Énergie Est devra subir d’autres examens avant d’en arriver à une approbation finale. Nous espérons que ces examens seront effectués prochainement et rapidement, avec la diligence nécessaire, afin de mettre nos membres au travail.

Les Syndicats des métiers de la construction du Canada coordonnent les activités de 14 syndicats affiliés aux secteurs du bâtiment et de la construction qui représentent plus de 500 000 travailleurs spécialisés au Canada.

 

SOURCE Département des métiers de la construction, FAT-COI [:]

Construire des connexions