Budget 2017 makes lifelong learning for a changing job market more affordable

[:en]Government of Canada to expand existing flexibilities within Employment Insurance to support adult learners and create a new organization for skills development

TORONTOMarch 28, 2017 /CNW/ – Budget 2017 is the next step in the Government’s long-term plan to create jobs and strengthen the middle class. Canada is home to a well-educated and highly skilled workforce, but as the demands of the workplace change, so too must the education and skills workers bring to their jobs. The changes in the economy – both here at home and around the world – present incredible opportunities for the middle class and those working hard to join it.

Today in Toronto, the Honourable Patty Hajdu, Minister of Employment, Workforce Development and Labour, announced Budget 2017 measures that will create opportunities for lifelong learning, so that the next job is also a better job.

Currently, unemployed workers taking self-funded training may become ineligible for Employment Insurance (EI) benefits if they are not available to accept work that becomes available. However, without EI benefits, many unemployed Canadians can’t afford to pay the bills and support their families while also pursuing the training they need to improve their skills and find new work.

Budget 2017 will help unemployed adults go back to school while remaining eligible for the EI benefits they need to support themselves and their families. This means greater security for Canadian families when they need help the most and more flexibility to find better jobs through a combination of job search and training while unemployed.

In a spirit of renewed collaboration with the provinces and territories, the Government of Canada is also working with its counterparts, as well as the private sector, educational institutions, and not-for-profits, on a new organization that will:

  • apply evidence to identify the skills sought and required by Canadian employers;
  • explore new and innovative approaches to skills development; and
  • share information and analysis to help inform future evidence-based skills investments and programming.

Details on this new organization will be determined in the coming months.

As part of Canada’s Innovation and Skills plan, Budget 2017 also proposes further measures encouraging lifelong learning by expanding eligibility for post-secondary supports and working with provinces and territories to reform Labour Market Transfer Agreements, which will ensure that more Canadians get the assistance they need to find and keep good jobs in the new economy, and build better lives for themselves and their families.

Quotes

“Budget 2017 continues our plan to strengthen the middle class – the heart of Canada’s economy. In a job market that’s changing fast, lifelong learning matters. That’s why we’re helping people of all ages develop the skills they’ll need to find and keep good, well-paying jobs.”
– The Honourable Patty Hajdu, Minister of Employment, Workforce Development and Labour

“The IUPAT and Canada’s Building Trades Unions congratulate the federal government on their announcement to provide $132.4 millionover the next four years, and then subsequently, an additional $37.9 million thereafter to allow Canadians to pursue self-funded training. We applaud and support the new initiatives the Government is adopting to address skills gaps and support lifelong learning.”
– Robert Bronk, Executive Director, Ontario Industrial and Finishing Skills Centre

Quick Facts

  • Budget 2017 will help more unemployed adults by providing $132.4 million over four years and $37.9 million per year ongoing to expand flexibilities within the Employment Insurance (EI) program so that eligible claimants can pursue self-funded training and maintain their EI status.
  • The Budget also proposes $225 million over four years and $75 million per year ongoing to create a new organization to support skills development and measurement in Canada.

Associated Link

Budget 2017

 

SOURCE Employment and Social Development Canada[:fr]Le gouvernement du Canada prévoit augmenter la souplesse déjà offerte par l’assurance-emploi pour les apprenants adultes et mettre sur pied une nouvelle organisation chargée du perfectionnement des compétences

TORONTO, le 28 mars 2017 /CNW/ – Le budget de 2017 est la prochaine étape du plan à long terme du gouvernement visant à créer des emplois et à renforcer la classe moyenne. Le Canada possède une main-d’œuvre hautement éduquée et compétente, mais étant donné l’évolution des exigences du milieu de travail, les travailleurs doivent parfaire leur formation et leurs compétences. Les changements au sein de l’économie, au pays et à l’étranger, offrent de formidables possibilités à la classe moyenne et à ceux qui travaillent fort pour en faire partie.

La ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail, l’honorable Patty Hajdu, était à Toronto aujourd’hui pour présenter des mesures annoncées dans le budget de 2017 qui visent à créer des occasions d’apprentissage continu afin que chaque prochain emploi soit un meilleur emploi.

À l’heure actuelle, les travailleurs sans emploi qui suivent une formation qu’ils financent eux-mêmes pourraient être considérés comme inadmissibles aux prestations d’assurance-emploi s’ils ne sont pas disponibles pour accepter un emploi. Toutefois, sans prestations d’assurance-emploi, de nombreux Canadiens sans emploi ne sont pas en mesure de payer leurs factures et de subvenir aux besoins de leur famille tout en suivant la formation dont ils ont besoin pour perfectionner leurs compétences et trouver un nouvel emploi.

Le budget de 2017 aidera les adultes sans emploi à retourner aux études tout en demeurant admissibles aux prestations d’assurance-emploi dont ils ont besoin pour subvenir à leurs besoins et à ceux de leur famille. Les familles canadiennes pourront ainsi bénéficier d’une plus grande sécurité financière à un moment où elles ont le plus besoin d’aide et de plus de souplesse pour trouver de meilleurs emplois en ayant recours à la recherche d’emploi et à la formation lorsqu’elles sont sans emploi.

Dans un esprit de collaboration renouvelée avec les provinces et les territoires, le gouvernement du Canada travaille avec ses homologues, ainsi qu’avec le secteur privé, les établissements d’enseignement et les organismes sans but lucratif afin de mettre sur pied une nouvelle organisation qui aura pour mandat :

  • de s’appuyer sur des données probantes afin de déterminer les compétences recherchées et demandées par les employeurs canadiens;
  • d’explorer de nouvelles approches novatrices en matière de perfectionnement des compétences;
  • de transmettre des renseignements et des résultats d’analyses afin d’orienter la prise de décisions fondée sur des preuves relatives aux investissements et à la mise en place de programmes en matière de compétences.

Les détails relatifs à cette nouvelle organisation seront déterminés au cours des prochains mois.

Dans le cadre de son Plan pour l’innovation et les compétences, le gouvernement propose également dans le budget de 2017 des mesures pour encourager davantage l’apprentissage continu en assouplissant les critères d’admissibilité aux mesures de soutien pour les études postsecondaires, et de collaborer avec les provinces et les territoires afin d’entreprendre une réforme des ententes de transfert relatives au marché du travail. Cela permettra à plus de Canadiens d’obtenir l’aide dont ils ont besoin pour trouver et conserver un bon emploi dans le nouveau contexte économique, et d’améliorer leur niveau de vie ainsi que celui de leur famille.

Citations

« Le budget de 2017 s’inscrit dans la poursuite de notre plan visant à renforcer la classe moyenne – le cœur de l’économie canadienne. Dans un marché du travail qui évolue rapidement, l’apprentissage continu est essentiel. C’est pourquoi nous aidons les personnes de tous âges à acquérir les compétences dont elles ont besoin pour trouver de bons emplois bien rémunérés et les conserver. »
– L’honorable Patty Hajdu, ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail

« L’IUPAT et les Syndicats des métiers de la construction du Canada félicitent le gouvernement du Canada d’avoir annoncé que 132,4 millions de dollars seront versés au cours des quatre prochaines années, et qu’un montant additionnel de 37,9 millions de dollars sera versé pour chaque année qui suivra afin de permettre aux Canadiens de suivre une formation autofinancée. Nous applaudissons et appuyons les nouvelles initiatives que prend le gouvernement pour combler les pénuries de main-d’œuvre qualifiée et encourager l’apprentissage continu. »
– Robert Bronk, directeur général, Ontario Industrial and Finishing Skills Centre

Les faits en bref

Le budget de 2017 aidera plus d’adultes sans emploi en fournissant un montant de 132,4 millions de dollars sur quatre ans et de 37,9 millions pour chaque année qui suivra afin d’élargir la marge de manœuvre dans le régime d’assurance-emploi de manière à permettre aux prestataires admissibles de suivre une formation autofinancée tout en continuant de recevoir leurs prestations d’assurance emploi.
Le budget propose également 225 millions de dollars sur quatre ans et 75 millions pour chaque année qui suivra  afin de créer une nouvelle organisation pour appuyer l’acquisition et la mesure des compétences au Canada.

Lien connexe

Le budget de 2017

 

SOURCE Emploi et Développement social Canada [:]

Construire des connexions