Déclaration des Syndicats des métiers de la construction du Canada sur le budget de 2022

Les Syndicats des métiers de la construction demandent que le gouvernement fédéral inclue dans son prochain budget une aide fiscale pour les gens de métiers spécialisés. Lors de son témoignage devant le Comité permanent des finances cette semaine, le directeur exécutif des Syndicats des métiers de la construction du Canada (SMCC), Sean Strickland, a plaidé en faveur d’une déduction fiscale au titre de la mobilité des gens de métiers spécialisés.

« Les SMCC félicitent les partis de l’opposition pour leurs démarches visant à mettre en œuvre une déduction fiscale au titre de la mobilité des gens de métiers spécialisés et espèrent que le gouvernement fédéral donne suite à l'engagement pris lors de la campagne électorale et énoncé dans les lettres de mandat ministériel de mettre en œuvre l'équité fiscale pour les travailleurs de la construction », de dire Strickland.

Au cours de la présente session parlementaire, le Nouveau Parti démocratique et le Parti conservateur ont déposé des projets de loi émanant d’un député visant à permettre aux gens de métiers dûment qualifiés ou aux apprenti(e)s sous contrat qui travaillent sur des chantiers de construction à l’extérieur de leur lieu de résidence de déduire les dépenses engagées pour leurs déplacements. Les projets de loi ont été déposés par le député néo-démocrate Matthew Green (Hamilton Centre) et le député conservateur Chris Lewis (Essex)

« Nous appuyons ces projets de loi émanant d’un député; cependant, pour que le changement se concrétise rapidement et que les travailleurs des métiers spécialisés reçoivent l’aide nécessaire dans l’immédiat, nous espérons voir le gouvernement fédéral inclure une déduction fiscale dans son prochain budget, d’ajouter Strickland. Nos travailleurs et travailleuses ne peuvent attendre plus longtemps l’équité fiscale et l’aide nécessaire qui leur permettrait de se rendre là où ils pourraient travailler. »

La plus récente plateforme électorale du Parti libéral et les lettres de mandat de la vice-première ministre et ministre des Finances et du ministre du Travail annonçaient l’intention de créer un crédit d’impôt pour aider les travailleurs et travailleuses de la construction qui doivent se déplacer pour aller travailler. Une déduction fiscale – incluse dans les deux projets de loi émanant d’un député – serait de loin beaucoup plus avantageuse pour les travailleurs et favoriserait la mobilité de la main‑d’œuvre.

« Il est encourageant de voir tous les principaux partis fédéraux s’entendre au sujet du soutien à apporter aux travailleurs de la construction du Canada qui bâtissent notre pays, a déclaré Strickland. Nous espérons que le budget de 2022 annoncera une aide pour les gens de métiers spécialisés. »

-30-

Contact média

Kate Walsh  kwalsh@buildingtrades.ca 613.298.0652

À propos des SMCC

Les Syndicats des métiers de la construction du Canada (SMCC) sont une alliance de 14 syndicats internationaux dans les secteurs de la construction, de l’entretien et de la fabrication qui représentent collectivement plus de 600 000 travailleurs spécialisés au Canada. Chaque année, nos syndicats et nos partenaires entrepreneurs signataires investissent plus de 300 millions de dollars du secteur privé pour financer et exploiter plus de 195 établissements de formation en apprentissage et d’éducation au Canada, qui produisent les travailleurs spécialisés les plus sûrs, les mieux formés et les plus productifs au monde. Les membres des Syndicats des métiers de la construction du Canada travaillent dans plus de 60 métiers et professions différents, et génèrent 6% du PIB du Canada. Pour plus d’informations, consultez le site www.buildingtrades.ca/fr/.

Construire des connexions