déclaration des Les Syndicats des métiers de la construction du Canada sur Keystone XL

Jan 21, 2021

Les Syndicats des métiers de la construction du Canada sont consternés par la décision de l’administration Biden d’annuler le permis accordé à Keystone XL – projet créant plus de 15 000 emplois syndiqués hautement payés partout au Canada et aux États-Unis.

Tout juste cette semaine, TC Energy annonçait qu’elle s’engageait à ce que les opérations de Keystone XL soient alimentées par des sources d’énergie renouvelables d’ici 2030. Le projet allait aussi s’engager à ne produire aucune émission de carbone dans les opérations du pipeline à sa mise en service en 2023.

Ajoutée aux défis que pose déjà la COVID-19 et à l’incertitude qu’elle crée dans l’industrie de la construction, cette nouvelle est très décevante. Les Syndicats des métiers de la construction du Canada ne cesseront de défendre la création d’emplois pour les 600 000 travailleurs de métiers hautement qualifiés d’un océan à l’autre, à l’intérieur et à l’extérieur de l’industrie.

 

–       Sean Strickland, directeur exécutif, Syndicats des métiers de la construction du Canada