Mise à jour sur l’instantané économique et financier fédéral

Juil 8, 2020

Le gouvernement fédéral vient de publier un coup d’œil économique et fiscal, dont vous trouverez le rapport au complet ici. Le déficit prévu pour l’exercice 2020-2021 s’élèvera à 343,2 milliards $, qui dépasse largement le déficit accumulé avant la pandémie de seulement 34,4 milliards $.

L’honorable Bill Morneau, ministre des Finances a aussi fait allusion à la Relance économique sécuritaire en vertu de laquelle 14 milliards $ seront transférés aux provinces en vue d’investissements pour rendre les services de garde plus accessibles et pour augmenter l’accès aux services de dépistage et de surveillance de COVID-19. L’objectif principal est d’assurer un retour au travail sécuritaire. Tout en indiquant que la reprise économique risque d’être longue et incertaine, il a tout de même signalé le besoin d’investir dans une économie verte et variée afin de créer des opportunités pour les groupes sous-représentés.

Entre février et avril 2020, 5,5 millions de Canadiens ont vu leurs emplois disparaître ou leurs heures de travail ont été sérieusement réduites. En mai, le taux de chômage a atteint 13,7%, le taux le plus élevé de notre histoire, et ce par rapport au taux de 5,5% en janvier avant la crise.

Le gouvernement a présenté aussi la ventilation des coûts du plan de relancement économique créé autour de la pandémie COVID-19, notamment la Subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC) et la Prestation canadienne d’urgence (CPU). L’impact total estimé de la SSUC sera de 82,3 milliards $. C’est une augmentation par rapport à l’impact estimé du mois dernier de 45 milliards $, qui tient compte de l’extension proposée et l’élargissement des critères d’admissibilité au programme. Les prestations CPU ont été versées à 8,15 millions de Canadiens pour un total de paiements est de 53 milliards $. Il est prévu que ce montant s’élève à 80 milliards $ compte tenu de la prolongation de huit semaines et le nombre croissant de prestataires.