LES SYNDICATS DES MÉTIERS DE LA CONSTRUCTION DU CANADA RAPPELLENT AU PREMIER MINISTRE L’IMPORTANCE DES INVESTISSEMENTS EN INFRASTRUCTURE POUR STIMULER L’ÉCONOMIE

Juin 23, 2020

Les dirigeants des Syndicats des métiers de la construction du Canada (SMCC) ont pris part à une téléconférence avec l’honorable premier ministre  Justin Trudeau, pour discuter des opportunités éventuelles qui permettraient de renforcer la capacité d’apprentissage dans les métiers spécialisés ; investir dans les communautés à travers le pays ; et faire travailler les Canadiens dans la construction des  infrastructures dont on a grandement besoin.  

« Notre conseil exécutif canadien a vivement apprécié l’occasion de parler aujourd’hui avec le premier ministre.  Nous avons pu lui faire part des priorités des femmes et des hommes dans les métiers de la construction.  Plusieurs de nos membres ont été jugés essentiels au début de la pandémie et continuent d’aller au travail pour entretenir et bâtir les infrastructures essentielles, » a fait remarquer Robert Kucheran, président des Syndicats des métiers de la construction du Canada.  « Maintenant, alors que nous allons de l’avant et que nous devons composer avec les effets négatifs de la pandémie sur l’économie canadienne, les Syndicats des métiers de la construction du Canada sont prêts à travailler en partenariat du gouvernement du Canada.  Nous savons par expérience que les investissements en infrastructure peuvent donner un coup de pouce à l’économie et offrent des avantages de formation et d’apprentissage dans des communautés partout au pays, ce qui peut contribuer à résoudre le problème de pénurie de main-d’œuvre spécialisée auquel nous sommes confrontés.» 

Les SMCC ont identifié cinq piliers essentiels qui sont les assises d’un nouveau plan directeur pour le Canada : identification de projets de mise en chantier pour stimuler l’économie ; inclusion d’ententes sur les avantages pour les communautés sur les grands projets d’infrastructure qui aideront surtout les groupes locaux et marginalisés et les apprentis ; accent soutenu mis sur les apprentissages pour la formation de la main-d’œuvre future au Canada ; investissements dans les grands projets d’infrastructure qui contribueront à remettre au travail un grand nombre de Canadiens et à raviver l’économie; et, finalement, attention accrue sur l’importance de la santé et de la sécurité. 

« Les Syndicats des métiers de la construction du Canada privilégient le travail de coopération avec le gouvernement pour surmonter la crise actuelle et bâtir les infrastructures dont ont besoin notre pays et ses industries.  Cela comprend un engagement non seulement à l’égard de la qualité de la construction, mais aussi en ce qui a trait au respect de l’environnement. Nous remercions le premier ministre du temps qu’il nous a accordé aujourd’hui et nous resterons en contact avec le gouvernement   pour promouvoir les intérêts des membres des Métiers de la construction, » a conclu Sean Strickland, le nouveau directeur général des Syndicats des métiers de la construction du Canada.