le gouvernement fédéral a annoncé la Phase 1 des mesures prises pour soutenir les travailleurs et les entreprises qui seront touchés durement par la COVID-19

Mar 19, 2020

Salutations à tous,

Hier, le gouvernement fédéral a annoncé la Phase 1 des mesures prises pour soutenir les travailleurs et les entreprises qui seront touchés durement par la COVID-19. Le gouvernement fédéral a annoncé un soutien financier 82 milliards de dollars avec plus de  27 milliards de dollars en versements directs aux Canadiens et aux entreprises partout au pays.  Le montant restant de 55 milliards de dollars est destiné à couvrir les reports de paiements de taxes et d’impôts.

Plusieurs mesures annoncées doivent être adoptées par voie législative et nous prévoyons des attentes de quelques semaines avant la mise en application de ces mesures.  Le gouvernement rappellera la Chambre des communes pour l’adoption de ces mesures dans un avenir rapproché.

Ce qui suit résume les mesures qui ont été identifiées pendant la Phase 1, qui visent à stabiliser l’économie au profit tant des travailleurs que des entreprises ;

Quelques faits saillants annoncés hier :

  • Le Canada et les États-Unis interdisent temporairement les déplacements transfrontaliers non essentiels, et ce, dès ce vendredi 20 mars 2020. Les lignes d’approvisionnement, surtout pour les services essentiels, ne seront pas touchées, notamment le camionnage.
  • Le gouvernement fédéral recommande aux Canadiens de travailler à la maison, d’acheter seulement ce qui est nécessaire, d’éviter les espaces publics et de faire preuve de compassion et d’empathie envers les autres.
  • Le gouvernement fédéral supprime le délai d’attente d’une semaine pour les personnes en quarantaine qui ont droit aux prestations de maladie AE. Cette mesure temporaire est entrée en vigueur le 15 mars 2020.

Aide aux Canadiens

  • Soutien temporaire au revenu pour les travailleurs et les parents
    • Augmentation de l’allocation canadienne pour enfants
  • Prolongation de la durée d’aide au revenu pour les travailleurs
    • Mise en œuvre du Programme de travail partagé en AE
    • Nouvelles prestations pour soins d’urgence (10 milliards $) pouvant aller jusqu’à 900 $ aux deux semaines pendant une période maximale de 15 semaines, afin d’offrir une aide au revenu aux travailleurs qui doivent rester à la maison, mais qui n’ont pas droit à des congés de maladie, dont notamment :
    • Les travailleurs, y compris les travailleurs autonomes, qui sont malades, en quarantaine et qui doivent s’isoler, mais qui n’ont pas droit à des prestations de maladie d’Assurance-emploi (AE).
    • Les travailleurs, y compris les travailleurs autonomes, qui doivent prendre soin d’un membre de la famille aux prises avec une infection au coronavirus (COVID-19), comme un parent âgé ou d’autres personnes à charge qui sont malades et qui n’ont pas droit aux prestations de maladie AE.
    • Les parents qui travaillent, qu’ils soient admissibles ou non à des prestations AE, qui doivent rester à la maison, sans salaire, en raison d’enfants qui sont malades ou qui restent à la maison à la suite de la fermeture des écoles.

 

  • Aide au revenu pour les personnes qui en ont le plus besoin
    • Réduire de 25 % le montant minimal requis des retraits des fonds enregistrés de revenu de retraite pour 2020, compte tenu des conditions volatiles du marché et de leur incidence sur l’épargne-retraite de nombreux retraités.
    • Mettre en place un moratoire de six mois lors duquel aucuns frais d’intérêt ne seront imposés sur les prêts d’études canadiennes d’emprunteurs qui remboursent actuellement leurs prêts.
    • Fournir un financement de 305 millions de dollars pour la constitution d’un nouveau fonds de soutien aux communautés autochtones afin de répondre à des besoins immédiats des communautés inuites, des Premières Nations et de la Nation métisse.
    • Soutenir les femmes et les enfants qui fuient la violence en offrant jusqu’à 50 millions de dollars aux refuges et aux centres d’aide aux femmes victimes de violence sexuelle pour renforcer leur capacité à gérer ou à éviter l’éclosion d’un virus dans leurs installations. Ce soutien comprend le financement pour les installations dans les communautés autochtones.
    • Fournir un financement supplémentaire de 157,5 millions de dollars pour l’initiative Vers un chez-soi afin de continuer d’aider les personnes sans-abri pendant l’éclosion de la COVID-19.
  • Souplesse pour les contribuables
    • Prolonger la date de dépôt de la déclaration d’impôt jusqu’au 1er juin pour les particuliers et accorder à tous les contribuables le droit de reporter jusqu’au 31 août 2020 le paiement de leurs impôts sur le revenu qui vient à échéance en date d’aujourd’hui jusqu’au mois de septembre 2020. Cet allègement s’appliquerait aux soldes d’impôts à payer ainsi qu’aux acomptes provisionnels en vertu de la Partie 1 de la Loi de l’impôt sur le revenu.  Aucun intérêt ni aucune pénalité ne s’appliquera à ces montants pendant cette période.
  • Outil de gestion pour les prêts hypothécaires
    • Offrir davantage de souplesse aux prêteurs pour faciliter le report des paiements de prêts hypothécaire assurés par le gouvernement, surtout les emprunteurs qui font face à des difficultés financières en raison de la pandémie. Les assureurs permettent dès maintenant aux prêteurs d’autoriser le report des paiements.
  • Rôle des institutions financières

 

Aide aux entreprises

  • Soutenir les entreprises canadiennes par l’intermédiaire du Compte Canada
  • Aider les entreprises à garder leurs employés
    • Accorder aux petites entreprises admissibles une subvention salariale temporaire égale à 10 % de la rémunération versée pendant une période de trois mois, jusqu’à concurrence de 1,375 $ par employé et de 25 000 $ par employeur. Parmi les employeurs visés par cette mesure sont inclus les sociétés admissibles à des déductions pour petites entreprises ainsi que les organismes à but non lucratif et les organismes de bienfaisance. Cette mesure aidera les employeurs à garder leurs salariés et évitera à de nombreux Canadiens de subir une mise à pied.
  • Souplesse pour les entreprises qui produisent des déclarations de revenus
  • Assurer l’accès au crédit pour les entreprises
  • Soutenir la liquidité du marché financier

Pour d’autres informations sur les annonces faites d’hier, y compris les informations détaillées concernant les mesures énumérées ci-dessus, veuillez visiter le site web du gouvernement du Canada ici.

Comme vous le savez, les Syndicats des métiers de la construction du Canada ont fait parvenir une lettre à divers responsables gouvernementaux pour demander au gouvernement fédéral de prendre en considération des mesures qui répondraient directement aux besoins de l’industrie des métiers spécialisés.  Les SMCC sont en contact direct avec les bureaux de plusieurs ministres et sont encouragés par l’annonce du gouvernement hier qui répond directement aux demandes de l’industrie de la construction.  En suivant l’évolution de la situation, nous travaillerons en relations étroites avec nos représentants des relations gouvernementales affiliés dans les jours et les semaines à venir afin de faire avancer les priorités de nos syndicats affiliés SMCC et des Conseils provinciaux.  Nous sommes dans une situation en évolution et nous ajusterons nos efforts en fonction de vos commentaires et de l’évolution de la situation.

Les SMCC sont reconnaissants de l’encadrement offert par les directeurs du Conseil exécutif canadien et les dirigeants des conseils provinciaux qui ont établi les grandes lignes de nos efforts de lobbying.  Nous tenons à remercier les représentants des relations gouvernementales affiliés pour leur travail continu au nom de la communauté.

Portez une attention particulière à votre sécurité et à votre santé,

Robert Kucheran

Président

Syndicat des métiers de la construction du Canada