Déclaration des Syndicats des métiers de la construction du Canada concernant le remaniement ministériel du gouvernement fédéral

Jan 14, 2019

– Les SMCC souhaitent la meilleure des chances aux nouveaux ministres dans leurs portefeuilles et rôles respectifs-

Suite au remaniement ministériel du gouvernement fédéral annoncé par le premier ministre du Canada, les Syndicats des métiers de la construction du Canada (SMCC) saluent la nomination de Bernadette Jordan et de David Lametti comme nouveaux ministres dans le cabinet du premier ministre.

Les SMCC tiennent à leur relation avec le gouvernement fédéral afin de collaborer sur des enjeux importants pour les membres des métiers de la construction, notamment le projet de loi C-69, les ententes liées aux avantages communautaires, l’amélioration de la mobilité de la main-d’œuvre, l’infrastructure énergétique ; ils sont d’ailleurs ravis que le premier ministre ait opté pour la stabilité des ministres responsables de ces portefeuilles.

« Les remaniements ministériels permettent d’apporter de nouvelles perspectives dans des dossiers ardus et d’identifier les ministres qui ont su bien exécuter leurs fonctions et leur permettre d’en assumer de nouvelles », affirme Robert Blakely, chef des opérations canadiennes des SMCC.« Nous avons encore beaucoup de travail à faire en ce qui concerne certains des enjeux les plus complexes de la politique et du processus décisionnel ; ce travail est parfois difficile et nécessite un capitaine et une équipe solide pour garder le cap. Nous avons été fortunés avec ce gouvernement, en raison de sa volonté de collaborer sur des problématiques complexes ; nous nous attendons donc à voir les résultats de ces efforts sous peu ».

Le remaniement ministériel a été entrepris après que le député de longue date Scott Brison a annoncé qu’il ne se présentera pas aux prochaines élections. Le remaniement maintient aussi le ratio égalitaire homme-femme du cabinet du gouvernement.

« Les SMCC aimeraient saluer Scott pour son service public et son dévouement envers le Canada au fil des ans. Nous avons travaillé avec Scott, nous l’avons invité à s’adresser à nos membres durant notre congrès législatif annuel et nous l’avons récemment accueilli dans l’un de nos centres de formation. Nous lui souhaitons bonne chance dans tous ses projets », conclut Blakely.

-30-