Les Syndicats des métiers de la construction du Canada se tient avec le gouvernement Trudeau sur les tarifs américains erronés

Juil 3, 2018

Le 3 juillet 2018 – (Ottawa, Ontario) – Les Syndicats des métiers de la construction du Canada (SMCC) continuent d’appuyer le gouvernement fédéral dans ses efforts récents visant à répondre à la décision erronée de l’administration Trump d’imposer des tarifs à l’industrie de l’aluminium et de l’acier au Canada.

Le gouvernement Trudeau a annoncé qu’en réponse directe, mesurée et proportionnelle aux tarifs américains sur l’acier et l’aluminium du Canada, les surtaxes réciproques sur $16,6 milliards des importations d’acier, d’aluminium et d’autres produits des États-Unis entreront en vigueur le 1er juillet 2018.  « Lorsque nos industries et nos travailleurs canadiens continuent d’être attaqués, il est impératif que nous nous redressions et c’est exactement ce que notre gouvernement fédéral a fait », explique Robert Blakely, Directeur des opérations canadiennes pour les Syndicats des métiers de la construction du Canada.

En outre, le gouvernement du Canada mettra à disposition jusqu’à $2 milliards pour défendre et protéger les intérêts des travailleurs et des entreprises canadiennes dans les industries sidérurgiques, de l’aluminium et de la fabrication.  « Plus la guerre commerciale se poursuit, plus les travailleurs et les entreprises auront des chances d’en ressentir l’impact et c’est pourquoi nous avons également besoin d’une stratégie pour aider les personnes touchées.  Je me réjouis des mesures avancées par le gouvernement pour minimiser l’impact à long terme sur les travailleurs et les entreprises », poursuit Blakely.

Les Syndicats des métiers de la construction du Canada se retrouvent avec le gouvernement Trudeau en continuant de presser l’administration Trump pour annuler ses tarifs erronés.  « Les tarifs imposés par décret n’impactent pas seulement les Canadiens, mais aussi les entreprises et les travailleurs américains.  C’est pourquoi nous demandons à tous les élus des États-Unis de se lever et de pousser l’administration d’annuler cette politique à courte vue », dit Blakely.  « La résolution de la renégociation de l’ALENA ne viendra pas  par infliger des dommages économiques, il viendra par s’asseoir et de faire une entente qui fonctionne pour tous les intéressés.  Nous avons été en mesure de le faire dans le passé », conclut Blakely.

Pour de plus amples renseignements: Donald Arseneault, gestionnaire des relations gouvernementales, Cell: (613) 558-0653, darseneault@buildingtrades.ca

À propos de CBTU

Les Syndicats des métiers de la construction du Canada à l’échelle nord-américaine coordonnent les activités et fournissent des ressources à 15 syndicats affiliés dans les industries de la construction, de l’entretien et de la fabrication. Au Canada, CBTU représente 500 000 travailleurs spécialisés.