SMCC pressent le premier ministre Trudeau de réunir les intervenants

Avr 10, 2018

OTTAWA, le 10 avril 2018 /CNW/ – Les Syndicats des métiers de la construction du Canada pressent le premier ministre Justin Trudeau d’organiser une rencontre d’urgence afin de réunir les parties concernées par le projet d’oléoduc de Kinder Morgan.

Plus tôt cette semaine, le prolongement prévu de l’oléoduc Trans Mountain a été mis en doute, alors que Kinder Morgan Canada suspendait toutes les activités non essentielles et les dépenses connexes du projet, en raison de l’opposition croissante en Colombie-Britannique.

« Les derniers mois ont été marqués par des déclarations et des gestes regrettables de certaines personnes, et ce projet revêt trop d’importance pour notre pays et notre économie pour rester les bras croisés, a fait valoir Robert Blakely, chef des opérations des Syndicats des métiers de la construction du Canada. Il est donc grand temps que le premier ministre Justin Trudeau invite les premiers ministres de la Colombie-Britannique et de l’Alberta, le chef de la direction de Kinder Morgan Canada et toutes les autres parties concernées à se réunir et à faire avancer ce projet de manière positive pour le Canada, une bonne fois pour toutes. »

Kinder Morgan Canada entend consulter les divers intervenants pour tenter de parvenir, d’ici le 31 mai, à un accord qui assurerait la réalisation du projet, et souhaite en outre établir clairement sa capacité d’effectuer des travaux de construction en Colombie-Britannique et de protéger ses actionnaires. « Même si Kinder Morgan Canada ne leur a jamais demandé d’y contribuer, les Syndicats des métiers de la construction du Canada, qui représentent plus de 500 000 travailleurs de la construction, veulent que ce projet aille de l’avant pour le bien du Canada et de son économie », a souligné M. Blakely.

« Chaque jour qui passe sans que le projet commence se traduit par plus de retards, plus de coûts, et augmente la possibilité d’abandon du projet de l’oléoduc Trans Mountain, c’est pourquoi nous croyons fermement que le premier ministre Justin Trudeau doit faire preuve de leadership dans ce dossier », a-t-il conclut.

SMCC

Le Département des métiers de la construction à l’échelle nord-américaine coordonne les activités de 15 syndicats affiliés du secteur de la construction, de l’entretien et de la fabrication et leur fournit des ressources. Au Canada, les SMCC représentent 500 000 travailleurs qualifiés.