Le Monument canadien des métiers de la construction Annonce de l’équipe de conception gagnante

Jan 26, 2016

GRAVITÉ, HISTOIRE, ARTISANAT
«  Construire est le plus optimiste des actes humains. Ce monument rend hommage aux hommes et aux femmes des métiers de la construction canadiens qui construisent le monde autour de nous. En pénétrant dans ce lieu, vous êtes invités à réfléchir sur leurs réalisations ainsi que sur
vôtre rôle en qualité de participants  ».
John Greer & Brian MacKay-Lyons

Le sculpteur John Greer et l’architecte Bryan MacKay-Lyons, établis à Halifax, ont  été choisis pour concevoir, fabriquer et installer le Monument canadien des métiers de la construction.

Les lauréats ont été désignés sur la base d’une proposition de conception qu’ils ont soumise à un jury, en même temps que trois autres finalistes. Les finalistes, eux-mêmes, avaient été présélectionnés parmi 40 équipes ayant répondu à un appel de candidatures national.

Il va de soi que le projet de conception de Greer et de MacKay-Lyons fait partie d’un processus continu d’élaboration du design avant la construction et l’installation du monument en 2017.

Le design du Monument canadien des métiers de la construction propose un lieu imposant, accueillant et élégant pour les gens de métier canadiens, leurs familles et tous les Canadiens, en les invitant à réfléchir sur les contributions des métiers à l’histoire du Canada passée, présente et future.

Le monument sera fabriqué en Ontario et sera construit en granite noir cambrien, extrait au Québec. Il aura pour caractéristique principale, deux fils de plomb surdimensionnés, qui figurent parmi les plus anciens outils de construction de l’humanité. Il comportera également 14 «outils de métiers emblématiques» gravés dans le granite.  Chaque outil sera choisi par un des représentants des différents syndicats ayant commandité le monument.

Greer et MacKay-Lyons ont proposé la conception d’un monument qui est à la fois profondément solennel et particulièrement inspirant. Le granite noir et le grand espace invitent les visiteurs à pénétrer sur le lieu et à rendre hommage aux sacrifices accomplis par les gens de métier.  Le savoir-faire manuel, d’une délicatesse  exquise, évoque en outre la recherche de l’excellence et les fils de plomb – plus grands que nature et aux formes vaguement humaines – se dressent noblement en symbolisant la vigueur fondamentale des métiers de la construction et la fierté de ceux qui les pratiquent.

Les matériaux minimaux – granite et acier inoxydable – ont été choisis pour créer un sentiment d’unité, de gravité et d’appartenance. Le granite vient du cœur de notre Terre, passant de l’état liquide à l’état solide ; c’est la surface de la Terre. Nous construisons et nous vivons sur cette surface et sommes tous reliés au cœur de la Terre par gravité.

Le fil de plomb représente le croisement entre la gravité terrestre et l’ingéniosité humaine. Tous les métiers sont finalement des variations sur ce thème – les travailleurs qualifiés utilisent les outils humains pour remodeler les matières premières terrestres en tirant parti de la main-d’œuvre et de toutes les compétences pour construire notre monde de A à Z.  Les éléments concaves et convexes en granite symbolisent la topographie naturelle et irrégulière opposée à un lieu aplani et idéalisé fait par l’homme.

En fin de compte, ce concept ne dresse pas le portrait d’une personne, d’un métier ni d’une époque. Il représente tous les gens de métiers du passé, du présent et du futur.

Robert Blakely, directeur des opérations du Canada, Syndicats des métiers de la construction du Canada (SMCC), a dit:

«Les SMCC sont fiers d’offrir ce monument en cadeau à tous les  Canadiens. Choisir une équipe parmi nombre d’autres équipes de grande valeur n’a pas été une tâche aisée, mais  nous avons foi en ce duo de créateurs, en cette sculpture d’une qualité exceptionnelle  et en tout le sens qu’elle revêt; elle symbolisera la nature fondamentale de notre travail, de nos sacrifices et de nos forces en tant que bâtisseurs. Elle est conçue pour durer».

Pour compléter le monument et pour représenter chaque métier, l’aide sera demandée par les syndicats sponsoring pour sélectionner un outil chacun à inclure dans la conception du monument. S’il vous plaît communiquez avec votre syndicat à participer à la sélection. Nous sommes impatients de vous tenir informés de l’avancement du Monument canadien des métiers de la construction.

Merci,

SMCC Conseil sous-comité pour le monument